Achat de voiture à un particulier, que vérifier ?

La plupart des adeptes de l’automobile considèrent l’achat d’une voiture comme un investissement important. Afin de faire des économies, ils préfèrent passer par le marché de l’occasion. Cela leur permet d’acquérir un véhicule moins cher et de conclure une bonne affaire. Cependant, en choisissant cette voie, ils se retrouvent face à de nombreuses contraintes. Effectivement, lorsque vous achetez une voiture à un particulier, vous devez prendre le temps de tout vérifier minutieusement. Focus sur ce point !

Vérifier la carte grise

Aujourd’hui connue sous le nom de certificat d’immatriculation, la carte grise atteste que le vendeur est réellement le propriétaire du véhicule. Sans ce document, vous ne pourrez jamais faire immatriculer la voiture à votre nom et obtenir une nouvelle carte grise.

Ainsi, avant de conclure l’achat d’un véhicule, vérifiez que la carte grise est bel et bien au nom du vendeur et que toutes les informations mentionnées concordent avec celles sur sa pièce d’identité.

Exiger un certificat de non-gage

Avant d’acheter une voiture à un particulier et pour l’immatriculer en toute légalité, vous aurez aussi besoin du certificat de non-gage. Ce document certifie que :

  • la voiture que vous vous apprêtez à acquérir ne fait l’objet d’aucune saisie ou gage ;
  • le propriétaire détient toutes les autorisations nécessaires pour céder sa voiture.

Le vendeur n’est pas en mesure de vous présenter un certificat de non-gage ? Dans ce cas, rendez-vous sur le site www.certificatnongage.fr pour obtenir le document.

Demander une attestation de contrôle technique

Tous les vendeurs d’automobiles doivent réaliser un contrôle technique au moins 6 mois avant la transaction. Cette règle s’applique aussi aux particuliers. Pour toute voiture de plus de 4 ans, cette procédure est obligatoire. En effet, le contrôle technique permet de déterminer si le véhicule répond ou non à toutes les exigences minimales en termes de technique et de sécurité.

Vérifier l’état l’intérieur de la voiture

L’apparence d’une voiture est parfois trompeuse. C’est pourquoi vous devez systématiquement vérifier l’état de l’intérieur. Une voiture bien entretenue ne présente ni tâche ni trace d’usure sur les sièges. Le tableau de bord du véhicule affiche un faible kilométrage, pourtant, l’intérieur parait usé ? Cela signifie tout simplement que le kilométrage affiché n’est pas correct.

Réviser l’entretien de la voiture

Il ne faut jamais acheter une voiture sans avoir révisé son entretien. Certes, il est difficile d’effectuer un suivi minutieux. Néanmoins, vous pouvez vous fier aux factures et aux tampons du carnet d’entretien. Le vendeur ne possède que l’un de ces documents ? Ne donnez pas suite à la transaction. En effet, ce n’est pas très bon signe.

Examiner les causes de certaines anomalies

Une automobile peut souvent présenter certaines anomalies. Dans ce cas, la première chose à faire est de les identifier, puis d’en déterminer la cause. Par exemple, une usure inégale au niveau des pneus avant et arrière peut provenir d’un défaut de parallélisme.

Autres anomalies récurrentes : les suspensions sautillantes, une boite de vitesse accrocheuse, un embrayage qui patine et des pièces usées. Quoi qu’il en soit, il faut tout inspecter. Vous pouvez même engager un spécialiste. Cela vous évitera des dépenses exorbitantes pour remettre votre nouvelle voiture en état.

1 Comment

  1. Coucou,
    Je vais bientôt acheter une voiture d’occasion, et votre article parle de tellement de choses dont je n’étais pas au courant. Alors, je vous remercie pour ce partage. Je prends note également des documents que le vendeur doit me fournir. Bonne journée.

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*