Audi Q4 e-tron: Un boost de puissance sans coût supplémentaire

audi q4 e tron: un boost de puissance sans coût supplémentaire

Audi met à jour son Q4 e-tron avec un nouveau moteur électrique à l’arrière et des ajustements techniques côté batterie ou suspensions. L’équipement évolue également, sans pour autant faire grimper la facture. Après seulement deux ans de carrière, l’Audi Q4 e-tron reçoit une mise à jour technique relativement importante, qui le remet dans la course face à ses concurrents. Le SUV aux anneaux voit sa puissance augmenter grâce à un nouveau moteur arrière, tandis que l’équipement de série évolue et l’autonomie augmente.

Les améliorations touchent à la fois le Q4 e-tron et la variante « SUV coupé » Q4 e-tron Sportback. L’esthétique ne change pas, c’est donc surtout au niveau de la fiche technique que les changements sont visibles. Tout d’abord, le SUV électrique n’embarque désormais qu’une batterie de 77 kWh net (82 kWh brut), alors qu’une « petite » batterie de 52 kWh était également proposée en entrée de gamme jusqu’à présent. La chimie des cellules a été revue pour améliorer la recharge, avec un passage de 10 à 80% en 28 minutes. Audi précise que les modèles quattro ont une puissance de charge de 175 kW en courant continu, tandis que les Q4 e-tron propulsion restent à 135 kW.

De plus, un nouveau moteur synchrone à aimant permanent entraîne désormais l’essieu arrière pour toutes les variantes. D’une puissance de 286 ch sur le Q4 45 e-tron (soit 21 ch de plus qu’auparavant), il atteint les 100 km/h en 6,7 secondes. Ce moteur, vraisemblablement partagé avec la Volkswagen ID.7, permet également d’améliorer l’autonomie grâce à un meilleur rendement et à une gestion thermique optimisée. Le rayon d’action passe à 562 km pour la carrosserie Sportback, contre 481 km auparavant.

  Audi Q4 : il arrive en 2019

Au sommet de la gamme, les Audi Q4 55 e-tron quattro et Q4 Sportback 55 e-tron quattro développent désormais 340 ch, contre 299 ch pour l’ancien Q4 50 e-tron quattro. Ils atteignent les 100 km/h en 5,4 secondes. En revanche, la vitesse maximale est désormais bridée à 180 km/h pour tous les modèles. Le SUV électrique bénéficie également de cette mise à niveau pour revoir ses suspensions (standard, sport abaissée de 15 mm ou pilotée) avec de nouveaux réglages, ainsi que sa direction, qui est désormais plus directe.

Audi affirme que l’équipement a également été revu. Le pack MMI Navigation est désormais inclus de série, tout comme le hayon électrique et les sièges avant chauffants. Le régulateur de vitesse adaptatif optionnel propose une nouvelle fonction de changement de voie assisté au-delà de 90 km/h, en actionnant simplement le clignotant. Le planificateur d’itinéraires a été amélioré pour favoriser les bornes de charge les plus puissantes lors de certains trajets et adapter le préconditionnement de la batterie. De plus, un système de post-conditionnement refroidit le pack de batterie après une recharge à haute puissance ou un long trajet, afin de le maintenir en bonne santé.

Malgré ces changements, Audi ne cède pas à l’inflation, le SUV conservant son tarif de 53 000 ? minimum. En revanche, pour répondre à la demande, le site de production allemand de Zwickau sera complété par une seconde ligne de production à Bruxelles à partir de la fin de l’année.

La mise à jour du Audi Q4 e-tron apporte des améliorations significatives tant au niveau de la fiche technique que de l’équipement de série. Avec une autonomie accrue, une puissance augmentée et des fonctionnalités supplémentaires, le SUV électrique d’Audi se positionne comme un concurrent sérieux sur le marché des véhicules électriques.

  Audi Q4 et Q8 : Vous reprendrez bien un peu de SUV (coupés) ?