Essai Audi Q5 2.0 TFSI (2017) : l’essence lui va bien au teint

D’un côté, consommation en hausse, et coquet malus. Mais de l’autre, un plaisir de conduite que n’offrent pas les TDI : du punch à tous les régimes, une sonorité rauque et discrète. Le TFSI essence 252 ch permet d’exploiter pleinement toutes les qualités du châssis de l’Audi A5.

Source : Essai Audi Q5 2.0 TFSI (2017) : l’essence lui va bien au teint

  L'Audi TTS 2016 est la sportive au grand coeur

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*