R8, nom d’une voiture !

Je ne ferai pas une énième blague sur le « naming » et je veux bien que la mémoire soit sélective, les cultures différentes et que rien ne se perde et tout se récupère, mais quand même ! En tant que fans d’automobile, ils devaient bien le savoir, au siège d’Audi à Ingolstadt, que la R8 était d’abord une Renault. C’est très gênant, je trouve. D’autant que leur nouvelle couleur, le bleu Crystal, ressemble très sérieusement au bleu « Gordini 418 » dit « bleu de France ». Je ne suis pas particulièrement chauvin, mais on a fait les Facel Vega, les Alpine et les Renault Fuego. Eh bien Gordini, c’est pareil ! C’est un monument du patrimoine français. Autant dire que j’étais remonté comme une horloge et que cet essai démarrait mal, car je ruminais ça depuis le lancement de l’Audi R8 en 2007, quand ils ont décidé de commercialiser ce patronyme pour moi si français. Peut-être qu’après avoir gagné sept fois les 24 Heures du Mans, se sont-ils sentis légitimes dans l’usage de cette appellation d’origine contrôlée ?

 

  Genève 2017 – Stand Audi et Conférence de presse Audi en Live le 07/03/17 à 8h35

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*