Voiture d’entreprise : quelle assurance auto choisir ?

grayscale photo of car on road

L’assurance est exigeante même si on se sert de sa voiture au niveau d’un cadre professionnel ou privé. Toutefois, vous vous déplacez légalement,,, mais cette dernière vous permet aussi, en cas de sinistre, d’être dédommagé. Ainsi, notez bien qu’il y a des formules d’assurance de société qui sont destinés aux professionnels, surtout pour l’assurance voiture professionnelle.

Les voitures de fonction

Les voitures de fonction permettent d’améliorer les déplacements personnels ainsi que les professionnels pour les congés payés et les week-ends. Elles sont fréquemment accordées aux dirigeants, aux cadres et aussi aux commerciaux. C’est une bonne occasion pour les employés. Pourtant, la société ne peut pas enlever cette voiture sans lui amener d’autres avantages, par exemple revalorisation des salaires, et changer le contrat de travail. En ce qui concerne aux voitures de société, le manager de l’assurance est toujours le propriétaire de l’agence de location ou de l’entreprise. En tant que propriétaire, il est obligé de s’engager aux tiers ou à la responsabilité civile.

C’est l’assurance aux tiers qui est le moindre dans les accords en assurance de voiture. Toutefois, elle est impérative et permet de dédommager les victimes, ainsi que de garnir des dégâts provoqués par le conducteur. De plus, le salarié peut également s’engager à une assurance automobile supplémentaire. Ce dernier lui permet d’être garanti lorsque la voiture est prise par un ou des enfants, ou par un conjoint du salarié, ou par une personne tierce. Ainsi, il permet aussi d’être garni à 100 % sur ses trajets particuliers. Certains accords garnissent uniquement les véhicules de fonction pour le salarié et les trajets personnels mais non pas pour sa famille.

  Comment entretenir et restaurer une voiture ancienne

Les voitures de service

Les voitures de services sont au contraire aux voitures de fonction. Elles sont prêtées aux employés seulement pour l’accomplissement de leur travail. Il est plus simple d’enlever un véhicule de service qu’une voiture de fonction. Ainsi, les assurances sont, en effet, ajustés pour ces voitures.

Pareil aux véhicules de fonction, c’est le propriétaire du véhicule qui s’engage à l’assurance voiture (agence de location ou entreprise). Pourtant, les voitures doivent être effectivement garnis par les tiers ou la responsabilité de l’assurance civile. Néanmoins, il n’est plus nécessaire de défendre un tiers ou de garantir pour le propriétaire les trajets particuliers. Mais il doit distinguer dans l’accord de l’assurance que la totalité des conducteurs de l’entreprise peut se servir la voiture.

Les assurances auto-complémentaires

Il y a 2 différents types de convention d’assurance voiture pour les entreprises et les professionnels. S’il n’existe pas qu’une voiture à garantir, identique au cas des auto-entrepreneurs,  de ce fait, il faudra alors d’engager un contrat d’assurance voiture individuel, semblable au contrat d’assurance auto traditionnel. Néanmoins, il sera très important de s’engager dans une assurance appelée « flotte automobile » lorsqu’il existe plus de trois voitures à garantir.

Pourtant, toutes les voitures de la société seront garanties au niveau d’un unique contrat. En outre, le nombre de voitures à garantir par l’accord de flotte peut être modifié. Ainsi, le montant de l’assurance voiture professionnelle est à base du nombre de voitures à assurer, de l’usage de la voiture, du nombre de conducteurs, du lieu de stationnement, de l’âge et du modèle des voitures.

  Vignette antipollution : Comment l’obtenir ?