Voitures hybrides : quel est le fonctionnement d’une voiture hybride et quelle est la différence avec une voiture électrique ?

voiture

Un avenir vert est un avenir dans lequel nous réduirons tous la pollution de la flotte. Par exemple, prenez plus de trains, de bus et de trams, ou utilisez votre vélo plus souvent. Mais l’avènement des véhicules électriques a également sa place dans ce scénario futur. Quel est le fonctionnement d’une voiture hybride et quelle est la différence avec une voiture électrique ?

Voiture hybride

C’est très simple, c’est une voiture à essence, parfois un diesel et on va y ajouter un petit moteur électrique et une batterie. L’intérêt de cette batterie et de cette motorisation est de pouvoir récupérer l’énergie cinétique lors des phases de décélération et de freinage, la convertir en électricité et la stocker dans la batterie. Cela se répète ensuite lors de la phase de démarrage du véhicule, durant laquelle, selon les technologies, même quelques centaines de mètres sont rarement parcourus en mode 100 % électrique.

Attention, on ne recharge pas les voitures hybrides aux prises. Son énergie électrique n’est récupérée que lors des phases de freinage et de décélération. En fait, un hybride s’apparente donc plus à une voiture thermique à assistance électrique qu’à un véritable hybride, où l’énergie sera répartie à parts égales entre les deux moteurs.

Véhicule hybride rechargeable

Le nom de la voiture en dit déjà long. C’est vraiment un hybride qui se branche et se recharge. Comme les hybrides ordinaires, les hybrides rechargeables combinent un moteur à combustion interne et un moteur électrique.

Cependant, la batterie rechargeable de la voiture est nettement plus grande et plus efficace. Un parcours de 30 kilomètres peut être parcouru entièrement sur batterie. Idéal pour parcourir de courtes distances !

  Audi dévoile la R8 V10 plus « selection 24h »

Le prix de cette voiture est nettement plus élevé que celui d’un hybride classique, car la technologie pour l’équiper est plus compliquée. Soit 45 000 € incluant un modèle hybride rechargeable premium. Les faibles émissions de CO2 du modèle réduisent les taxes d’immatriculation.

Afin de tirer le meilleur parti de votre moteur électrique et donc de rouler en électricité, vous devez disposer d’une borne de recharge à votre domicile ou sur votre lieu de travail. Actuellement, très peu de bornes de recharge publiques sont disponibles, ce qui complique la recharge en cours de route.

Quelle est la différence entre une voiture hybride et une voiture électrique ?

Voyons d’abord la différence d’utilisation. Les voitures électriques sont complètement silencieuses, inodores et très douces et agréables à conduire. Côté coûts, les coûts d’entretien et de « carburant » sont réduits, car l’électricité est beaucoup moins chère que l’essence ou le diesel. En termes d’autonomie, d’importantes innovations ont eu lieu. Il y a 10 ans on atteignait à peine 150 km d’autonomie, maintenant on peut rouler 300 km sans recharger la nouvelle Renault ZOÉ. La recharge est de plus en plus rapide : toujours sur la nouvelle Renault ZOE, 30 minutes suffisent pour repartir sur certaines bornes à 120 km.

Les voitures hybrides, quant à elles, ont un peu plus d’autonomie que les voitures thermiques conventionnelles, puisqu’il s’agit de véhicules à essence ou diesel auxquels on ajoute une ou deux batteries en secours. L’électricité réduit la consommation de carburant (jusqu’à 40 % d’essence, en moins utilisée dans les villes et villages). Lorsque la voiture est propulsée par un moteur électrique, le confort et le silence de conduite sont les mêmes que dans une voiture électrique. Lorsque le moteur à combustion interne entraîne la machine, la sensation de conduite est similaire à celle d’un véhicule traditionnel.

  Production lancée pour l’Audi A3 Sportback e-tron