Dévoilement surprise de l’Audi S6 e-tron : le bolide électrique qui fait trembler la concurrence!

audi s6 e tron espion 1

La première et inédite Audi S6 e-tron surprise en tests

La toute nouvelle génération de l’Audi A6 sera électrique : il s’agit de l’A6 e-tron. Attendue pour l’année prochaine, cette électrique sera proposée en berline et en break, mais aussi en déclinaison sportive S6 e-tron. C’est justement cette version qui a été surprise en phase de tests ! La concurrence est déjà très vive dans cette catégorie avec les Mercedes EQE 53 AMG et BMW i5 M60 xDrive.

Une toute nouvelle Audi A6 Avant E-Tron a été récemment repérée en cours de test, mais elle garde encore de nombreux secrets sous son camouflage. Bien que les détails soient rares, nous pouvons déchiffrer quelques éléments de ce mystère roulant.

D’abord, il est clair que nous avons affaire à une Audi, reconnaissable entre mille. Deuxièmement, il s’agit d’une break, un modèle qui reste très apprécié malgré la popularité croissante des SUV. Passons outre ces évidences pour explorer ce qui rend cette Audi si intrigante.

Tout porte à croire qu’il s’agit d’un membre de la famille Audi A6. Comparée aux prototypes des A4/A5 Avant que nous avons pu observer, celle-ci semble plus grande, et la partie avant ressemble fortement à celle d’un véhicule de test Audi A6 E-Tron que nous avons aperçu précédemment sur le Nürburgring. À l’époque, nous avions qualifié ce modèle d’A6 « hautes performances », mais les projets d’Audi en matière de nomenclature pour ses véhicules électriques restent flous. Ce que l’on sait, c’est que la marque continuera à utiliser la désignation E-Tron pour ses modèles grand public électriques. Ainsi, nous pourrions être en présence d’une A6 Avant S E-Tron, ou peut-être d’une S6 Avant E-Tron. Cependant, il est peu probable que ce break soit une simple Audi A6 Avant E-Tron d’entrée de gamme. Les étriers de frein rouges visibles derrière les roues et les pneus Pirelli P Zero sportifs suggèrent une orientation plus dynamique. De plus, la présence d’un modeste diffuseur à l’arrière et la silhouette basse et élégante de la voiture laissent à penser qu’elle pourrait se situer quelque part entre une A6 classique et une RS.

  Future Audi A8 : un rendu très réaliste basé sur les photos espions

En jetant un coup d’?il sous le camouflage, nous pouvons apercevoir certains détails de la face avant. Le cache dissimule la plupart des éléments de design, à l’exception d’une zone près du phare du côté passager où la bande de camouflage est absente. Cela nous donne un aperçu des phares fins ainsi que des feux secondaires situés en dessous.

La section des feux secondaires est en réalité la partie supérieure de prises d’air latérales plus grandes qui descendent jusqu’au bas du pare-chocs. Avec le camouflage en place, cela ressemble à une configuration de feux divisés, rappelant le style de la BMW i7. Toutefois, une fois le camouflage retiré, nous nous attendons à ce que cela prenne une apparence plus conventionnelle, semblable à celle du concept Audi A6 Avant E-Tron de mars 2022.

En ce qui concerne la motorisation, il est fort probable que cette Audi A6 repose sur la plateforme PPE, déjà utilisée pour la Q6 E-Tron. Cette plateforme est équipée de deux moteurs électriques pour une transmission intégrale. Bien que les détails sur le groupe motopropulseur de la Q6 restent à venir, nous savons que le prototype du Q6 E-Tron, testé plus tôt cette année, développait 395 chevaux. Le concept de l’A6 Avant E-Tron de mars 2022 affichait quant à lui 469 chevaux, sans être présenté comme une version sportive.

D’ici quelques mois, nous devrions en savoir plus avec la présentation officielle de cette nouveauté, qui viendra étendre la gamme électrique du constructeur d’Ingolstadt.