Revolution dans l’automobile: Découvrez comment Audi réinvente le confort avec un siège imprimé en 3D qui respire!

audi cover

L’impression 3D donne vie au nouveau siège de voiture Audi

Lorsqu’on parle de fabrication additive dans le secteur automobile, on a tendance à penser à la puissance du moteur, au design extérieur des véhicules et à la manière dont les technologies 3D peuvent offrir de meilleures performances à nos véhicules. Mais un élément qui gagne en popularité ces derniers temps est la fabrication des sièges. Ces éléments sont essentiels car ils constituent l’interface entre le conducteur et le véhicule, offrant un soutien ergonomique, la sécurité et le confort. Ces dernières années, l’accent a été mis sur l’innovation dans la conception et la fabrication des sièges de voiture, et l’impression 3D, en particulier grand format, présente un potentiel important dans ce secteur. C’est ce que nous avons appris avec ce nouveau projet révolutionnaire appelé « Concept Breathe ».

L’idée est née d’une collaboration entre des étudiants de l’université des arts de Braunschweig, le constructeur automobile allemand Audi et BigRep, une entreprise spécialisée dans l’impression 3D grand format. L’objectif de ce projet était de réinventer le siège de voiture, en s’inspirant de l’idée que la voiture du futur pourrait être plus qu’une simple machine. Ainsi, l’objectif est de faire du siège un élément qui réagit et répond à nos actions, un organisme qui « vit et respire » en harmonie avec le conducteur, selon les responsables du projet. Il convient de noter qu’Audi avait déjà exploré cette idée avec son étude conceptuelle Klara en 2017, qui cherchait à créer une voiture réactive qui semblait respirer.

L’équipe du Concept Breathe, composée de dix étudiants de l’université des arts de Braunschweig, s’est appuyée sur des principes de conception algorithmique et paramétrique innovants. En outre, ils se sont tournés vers la technologie d’impression 3D grand format de BigRep pour donner vie au prototype du siège. La structure a été créée à l’aide de l’imprimante 3D BigRep ONE, dont le volume de fabrication peut atteindre un mètre cube. Cette technologie a permis de reproduire la forme organique complexe du siège et de créer un prototype à l’échelle 1:1.

  Audi conjuguera offensive produit et développement de l'offre TDI

Le siège est composé d’une structure imprimée en 3D et de 38 composants actifs personnalisés qui créent un effet de respiration haptique et visuel. L’équipe de conception explique que les composants actifs en rouge « sont conçus pour accroître la réactivité du siège aux changements des conditions de conduite, mais surtout pour renforcer l’identification de l’utilisateur avec l’objet animé grâce à des mouvements respiratoires ». La technologie d’impression 3D grand format a été essentielle pour réaliser cette conception innovante, car elle permet de créer de grandes structures en une seule pièce et de réduire le temps et les coûts d’assemblage.

Ce projet illustre la façon dont l’impression 3D transforme l’industrie automobile en permettant des conceptions auparavant impensables et en optimisant la fabrication de composants complexes. Ainsi, la technologie de l’impression 3D devient un outil fondamental pour l’innovation dans la conception et la fabrication automobile, du prototypage rapide aux pièces d’utilisation finale.

Que pensez-vous de ce concept de siège ? Partagez votre avis dans les commentaires de l’article.