Quelle est la stratégie d’Audi en matière de motorisation hybride ?

audi

L’affinité Audi Union est reliée par l’intermédiaire de l’immense Volkswagen en 1964. Ainsi, la marque Audi constitue un développement rapide, dès 1970, à partir de l’action de Ferdinand Piëch, un ingénieur autrichien. En effet, en montrant le coupé Quattro réalisé en année 1980 au salon de Genève, Audi parcourt de design généraliste à innovateur des produits de meilleures qualités. Après, la première voiture hybride apparait en 1989, c’est l’Audi 100 avant Duo quattro-based. Dans cet article alors, découvrons ensemble le plan d’action de la marque Audi en tant que motorisation hybride.

L’efficacité de la motorisation hybride

Les voitures hybrides se servent deux différentes sortes d’issu de fonctionnement. De ce fait, elles nécessitent effectivement un peu de carburant afin d’alimenter qu’une voiture traditionnelle. Pourtant, une voiture hybride se sert essentiellement de l’énergie en électricité. De plus, le réservoir rempli vous permettra alors de traverser un long trajet.

L’efficacité principale des voitures hybrides au niveau de l’environnement définit que ces véhicules émettent peu de productions par rapport à une voiture avec un moteur thermique habituel. Ainsi, les pots d’échappement des voitures traditionnelles engendrent beaucoup de gaz comme le protoxyde d’azote, le dioxyde de carbone, méthane et vapeur d’eau, et aussi du dioxyde de carbone.

Le plan d’action d’Audi quant à la motorisation hybride

Ainsi, nous vous montrons 3 modèles hybrides d’Audi de nos jours :

  • Audi A1 allstreet : son ancien nom était Audi A1 citycarver. Autrement, son style particulier attribue à ce modèle un design qu’on ne pourrait pas s’en efforcer. Toutefois, ses choix de matériaux souples animent la conception. Depuis cela, son degré de facilité assure une capacité de conduite extraordinaire
  • Audi A1 Sportback : c’est la génération la plus sportive de l’Audi. Néanmoins, ce modèle intègre le monde des technologies les plus évoluées en étant « digital native ».
  • Audi A3 Sportback – A3 TFSIe – A3 Berline : ce modèle ne s’est jamais exposé aussi puissant en union avec la Singleframe Audi formé par des alvéoles, avec des grandeurs amples.
  Audi prépare sa toute première GT électrique

Cependant, les voitures hybrides désignent une forte puissance afin d’améliorer la maitrise de l’énergie. La combinaison des deux différentes sortes de motorisation fait opter pour la façon de la mise en marche idéale en fonction de la représentation du parcours en tant que fonctionnement combiné, électrique ou thermique. En gros, le plan d’action d’Audi hybride se base alors sur la consommation de 10 % à 50 % de carburant en fonction du niveau d’hybridation, la diminution des émissions de CO2 et de polluants.

Futur Audi quant à la motorisation hybride

L’avenir parait peu claire en matière thermique. L’Audi peut lancer son nouveau design dans 5 ans, qui est pourvu d’un moteur à combustion au niveau d’un journalier allemand quand il y aura le relancement du Q3. Après, il pourrait se focaliser sur les uniques véhicules électriques.

Les designs Audi entièrement hybrides rechargeables et électriques e-tron TFSI e reçoivent des sciences de niveau afin de vous permettre d’admirer et apprécier l’agréabilité et l’efficacité de la mobilité technologique. Ainsi, le moteur suggère des options pour l’Audi Q4 Sportback e-tron.